Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 40 (septembre 2012)

Un livre à ne pas manquer

13 septembre 2012

"LA FIBRE TUEUSE" VIENT DE SORTIR AUX ÉDITIONS « LA DÉCOUVERTE »

Le récit sobre et poignant d’une hécatombe industrielle qui a fait de Casale Monferrato une ville martyre de l’amiante.
L’histoire d’une prise de conscience et de trente années de lutte pour la justice, la dépollution et la recherche médicale.
Comment une modeste ville ouvrière italienne est devenue la figure de proue du combat mondial contre l’amiante.


Le 13 février 2012, le tribunal de Turin a condamné à seize ans de prison deux magnats de l’amiante. Un verdict historique dans la lutte contre la « fibre tueuse ». Après trente ans de combat, les habitants de la petite ville piémontaise de Casale Monferrato, contaminée par l’usine Eternit, ont fait reconnaître la responsabilité de deux hauts dirigeants de la multinationale belgo-suisse dans l’« épidémie » de cancers de la plèvre et la contamination à grande échelle de toute cette localité.

Une formidable exemple de ténacité et de courage

Comment une modeste ville ouvrière d’Italie a-t-elle pu remporter pareil combat contre un géant industriel ? Et comment une population décimée par les pathologies incurables est-elle parvenue à reprendre espoir et à relever la tête ? Dans un récit poignant et palpitant, émaillé de portraits et d’histoires de vie, le journaliste Giampiero Rossi nous fait vivre la longue bataille politique, judiciaire et médiatique engagée à l’initiative de deux syndicalistes et d’une veuve de l’amiante, soutenus par toute une communauté, pour obtenir la condamnation des responsables, la dépollution de leur ville et la prise en charge des maladies.

Précieux rempart contre la résignation économique et civique, ce livre d’enquête montre comment Casale est devenue une figure de proue du combat mondial pour l’interdiction de l’amiante et le jugement des responsables de la catastrophe sanitaire. Elle donne à ceux qui mènent ce combat en France et dans bien d’autres pays un exemple de ténacité et de courage.

Regards sur la Justice : de Turin jusqu’à Paris

L’édition française du livre s’enrichit d’une postface inédite de l’auteur sur le procès de Turin et d’un bilan de trente années de lutte contre l’amiante à Casale tiré par ses
trois infatigables animateurs eux-mêmes : Bruno Pesce, Nicola Pondrano et Romana Blasotti Pavesi.

Un procès pénal comme celui de Turin est-il possible à Paris ?

Une contribution de Pierre Pluta et d’Alain Bobbio décrit le combat mené depuis seize ans par l’Andeva et les victimes de l’amiante en France et ses perspectives à la lumière de l’expérience italienne.
Des interviews du procureur turinois Raffaele Guariniello et de la juge d’instruction parisienne Marie-Odile Bertella Geffroy évoquent les différences entre les systèmes judiciaires des deux pays et soulignent l’importance des procès au pénal dans la prévention des catastrophes sanitaires.


L’AUTEUR : GIAMPIERO ROSSI

Giampiero Rossi, fut pendant près de vingt ans journaliste à L’Unità. Il est aujourd’hui rédacteur en chef de l’hebdomadaire A. Il est l’auteur de Il lavoro che ammala, le travail qui tue (Ediesse, 2010), Mafia a Milano, Mafia à Milan (Melampo, 2011) et de Processo alle fabbriche della morte, procès contre les usines de mort (Melampo, 2012) sur le procès de Turin. En 2009, il a obtenu pour le présent ouvrage, La lana della Salamandre, la Fibre tueuse, la distinction du président de la République italienne du prix journalistique « Piero Passetti ».


Lire des extraits "à livre ouvert"


Article paru dans le Bulletin de l’Andeva n°40 (septembre 2012)