Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 60 (juin 2019)

Rencontre avec le groupe d’études "amiante" de l’Assemblée nationale

25 juin 2019

Le 30 janvier, une délégation de l’Andeva a été reçue à l’Assemblée par le groupe d’étude « amiante ». Etaient présents Christian Hutin (député du Nord, apparenté PS) et Claude Nicolet, son assistant, Paul Christophe (député du Nord, UDI), Sonia Krimi (députée de la Manche, LRM), Michel Delpon (député de la Dordogne, LRM).

L’Andeva a évoqué trois sujets importants : le suivi médical post-professionnel, l’amiante dans les écoles et le procès pénal.

Le nombre de bénéficiaires du suivi post-professionnel est faible. Le protocole est à revoir. Il faut des scanners plus rapprochés, des EFR, un suivi médical spécifique pour les porteurs de plaques pleurales qui ont un risque accru de cancer.

85% d’es établissements scolaires ont au moins un bâtiment construit avant l’interdiction de l’amiante. 30% des écoles n’ont pas de Dossier technique amiante (DTA). Le désamiantage des écoles doit être priorité. L’Andeva a souhaité être reçue par le ministre de l’éducation nationale qui n’a pas donné suite. Le groupe d’études « amiante » avait souhaité l’auditionner. Cette demande est, elle aussi, restée sans suite.

L’Andeva a également dénoncé la faillite de l’institution judiciaire dans le procès pénal.

Une veuve de marin membre de l’Adeva 29, un représentant du syndicat CGT des marins ont demandé que l’ENIM cesse ses discriminations.

Le député de Dordogne a demandé la réalisation dans sa région d’une unité pilote pour tester le procédé d’inertage de l’amiante par bains d’acide.

Les députés ont été attentifs et ont dit leur volonté de prendre des initiatives pour aider les victimes et leurs associations.

Pour connaître la composition du groupe :
https://secure2.assemblee-nationale.fr/instances/fiche/OMC_PO746624


Article tiré du Bulletin de l’Andeva No 60 (juin 2019)